Genre

Commerce et genre

 

De plus en plus d'études montrent que si le commerce international peut être important pour le développement des entreprises, l'innovation et la résilience, il est nécessaire que le commerce devienne plus inclusif. Des obstacles existent non seulement pour les MPME, mais aussi plus spécifiquement pour les femmes commerçantes et chefs d'entreprise, ce qui complique leurs efforts pour tirer parti des opportunités économiques offertes par le commerce. Le commerce peut favoriser l'émancipation économique des femmes et faire progresser l'égalité des sexes. Les gouvernements peuvent y parvenir en élaborant et en mettant en œuvre des politiques commerciales tenant compte de la dimension de genre, ainsi qu'en appliquant les accords de l'OMC dans une optique de genre. La politique commerciale peut soutenir les femmes entrepreneurs en levant les nombreux obstacles supplémentaires auxquels elles sont confrontées par le biais d'incitations financières et non financières, de marchés publics ou de renforcement des capacités dans le domaine du commerce.

Pourquoi les MPME et le genre ?

 

Les femmes entrepreneurs représentent une part importante des MPME dans le monde. Elles représentent environ 30 à 37 % (8 à 10 millions) de l'ensemble des MPME dans les marchés émergents (voir la note d'information de la SFI de 2011). Au Nigeria, les femmes représentent 41 % des propriétaires de micro-entreprises, avec 23 millions de femmes entrepreneurs opérant dans le pays. Le Nigeria a l'un des taux d'entrepreneuriat féminin les plus élevés au monde (le rapport PWC est disponible ici).

 

Les femmes entrepreneurs possèdent et dirigent principalement des micro-entreprises, qui sont généralement plus petites que les entreprises détenues ou dirigées par des hommes. Par exemple, au Canada, 92,7 % des entreprises appartenant à des femmes emploient moins de 20 personnes (le rapport du Centre de connaissances sur l'entrepreneuriat féminin et des organisations d'entreprises féminines du Canada est disponible ici). Leur petite taille rend la concurrence sur le marché international très difficile et c'est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles elles ne sont pas intégrées dans le marché mondial (voir " Unlocking Markets for Women to Trade " pour plus d'informations).

 

Les femmes entrepreneurs ne sont pas seulement confrontées aux mêmes défis commerciaux que les MPME, tels que les coûts relativement plus élevés imposés par les mesures non tarifaires et les procédures douanières, elles peuvent également être confrontées à des obstacles et des coûts commerciaux supplémentaires, tels que les interdictions légales de participation économique, la discrimination supplémentaire en matière d'accès au financement et l'accès inégal à l'économie numérique en raison de la persistance de la fracture numérique entre les hommes et les femmes.

 

Où les décideurs politiques peuvent-ils trouver davantage de ressources ?

 

Pour plus de ressources sur le commerce et le genre, voir :

 

Où les décideurs politiques peuvent-ils trouver des bonnes pratiques ou des exemples nationaux ?

Le groupe de travail informel de l'OMC sur le commerce et la parité a préparé un rapport d'avancement décrivant les travaux techniques que les membres et observateurs de l'OMC ont entrepris sur l'émancipation économique des femmes. Ce rapport peut être consulté sur le site web de l'OMC

Entreprises et entrepreneurs

Nos guides à l'intention des entreprises et des entrepreneurs offrent un aperçu concis des principaux aspects du commerce international pour les micro, petites et moyennes entreprises.

Décideurs politiques et chercheurs

Notre bibliothèque spécialisée de guides à l'intention des décideurs et des chercheurs offre une vue d'ensemble concise des principaux aspects de l'élaboration des politiques relatives au commerce et aux MPME.