Menu

Mesures non tarifaires

Que sont les mesures non tarifaires ?

Les mesures non tarifaires sont des mesures politiques autres que les tarifs douaniers qui peuvent potentiellement affecter les biens échangés en modifiant leurs quantités, leurs prix ou les deux. Ils visent souvent à protéger la santé publique ou l’environnement et peuvent impliquer des frais d’information, de mise en conformité et de procédure. Ces mesures s’appliquent soit aux importations soit aux exportations et sont classées en 16 catégories. Les La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) fournit une liste complète des MNT et leurs définitions.

Quels sont les différents types de mesures non tarifaires ?

Vous trouverez ci-dessous un tableau de trois grandes catégories de MNT telles que classées par la CNUCED. Les deux premiers s’appliquent aux importateurs, ou acheteurs, et le dernier s’applique aux exportateurs, ou vendeurs. Il est important de noter que certaines de ces MNT, telles que les quotas et les mesures d’investissement liées au commerce, sont interdites en vertu des règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), sauf dans des circonstances spécifiques. Pour plus de détails, veuillez consulter le site Web de l’OMC Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT) .

Mesures techniques sur les importations
UNE Mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS): elles comprennent des mesures visant à restreindre les substances, à garantir la sécurité sanitaire des aliments et à prévenir la propagation de maladies ou de ravageurs. ( Voir guide SPS)
B Obstacles techniques au commerce: ils sont liés à des exigences de produit, techniques ou de qualité. Ils comprennent également des mesures sur l’étiquetage et l’emballage. ( Voir guide OTC)
C Inspection avant embarquement et autres formalités douanières : Celles-ci impliquent d’autres mesures techniques.
Mesures non techniques sur les importations
Mesures contingentes : Il s’agit notamment des mesures antidumping, compensatoires et de sauvegarde.
E Licences et quotas: ils couvrent également les contrôles de quantité et d’autres restrictions connexes.
F Mesures de contrôle des prix : elles affectent les prix des biens importés.
g Mesures financières: elles restreignent le paiement des importations et les conditions de paiement (voir guide).
H Mesures de concurrence : elles accordent des privilèges à un ou plusieurs opérateurs économiques.
je Mesures d’investissement liées au commerce : elles imposent des conditions de contenu local ou d’exportation à l’investissement.
J Restrictions de distribution : Elles réglementent la distribution interne des produits importés.
K Restrictions sur les services après-vente : Elles limitent, par exemple, la fourniture de services accessoires.
L Subventions et autres formes de soutien: il s’agit notamment des transferts financiers aux entreprises, aux particuliers ou aux ménages.
M Restrictions relatives aux marchés publics: elles empêchent les soumissionnaires de vendre des produits à un gouvernement étranger.
N Propriété intellectuelle : Il s’agit de restrictions ou de règles liées aux droits de propriété intellectuelle.
O Règles d’origine : Ce sont des critères concernant l’origine des produits ou de leurs intrants, qui peuvent avoir une incidence sur l’assujettissement ou non à des restrictions, des droits ou d’autres mesures. (voir guide)
Exportations
P Mesures liées à l’exportation : comprennent les quotas d’exportation et autres interdictions d’exportation.

Pourquoi les MNT sont-elles un obstacle au commerce des MPME?

Comme les droits et les impositions, les MNT entraînent des coûts supplémentaires que les entreprises doivent supporter lorsqu’elles se conforment aux procédures liées au commerce. Le respect des normes et des exigences de certification, par exemple, peut impliquer des investissements importants de la part d’une entreprise pour s’assurer qu’un produit est conforme aux réglementations en matière de sécurité ou d’environnement, en particulier lorsque ces exigences ne sont pas correctement informées. Alors que les MNT entravent la capacité des petites et des grandes entreprises à faire du commerce, les plus petites sont souvent plus touchées. Une enquête menée par le Centre du commerce international (CCI) a révélé que plus de la moitié des petites entreprises interrogées dans 23 pays ont déclaré être affectées par des obstacles au commerce liés aux MNT, contre environ les deux cinquièmes des grandes entreprises. Parmi les raisons qui font des MNT des obstacles au commerce pour les petites entreprises figurent les contraintes de temps, le manque de transparence, les charges administratives et le comportement discriminatoire des fonctionnaires.

Que devraient considérer les décideurs politiques ?

Les décideurs politiques peuvent jouer un rôle en s’associant avec des organisations de soutien aux entreprises pour aider les petites entreprises à se conformer aux MNT imposées tant dans le pays qu’à l’étranger. Perspectives de compétitivité des PME 2016 de l’CCI, « Répondre à la norme pour le commerce« , propose huit domaines dans lesquels les décideurs politiques peuvent prendre des mesures pour réduire les procédures fastidieuses résultant des MNT. Ces domaines comprennent l’accès à l’information, la capacité ferme, l’infrastructure technique, les partenariats public-privé, les obstacles aux frontières et les mécanismes internationaux.

Où puis-je accéder aux ressources sur les cadres politiques et l’assistance technique ?

  • Classification internationale des MNT – version 2019 : La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) fournit une taxonomie des MNT généralement appliquées par les pays. Visiter le Site Web de la CNUCED .
  • Programme de CCI sur les MNT : CCI aide les pays à accroître la transparence commerciale en identifiant les obstacles non tarifaires qui existent dans les secteurs commerciaux. Pour ce faire, il mène des enquêtes auprès des entreprises sur les MNT, entreprend des cartographies réglementaires et fournit des orientations politiques sur les actions de suivi en réponse aux MNT. Visiter le Site Internet de l’ITC .
  • MNT à échanger: La CNUCED a mené une étude pour analyser l’utilisation, les méthodes de quantification et les impacts des MNT, montrant les implications de ces mesures pour les pays en développement. Visiter le Site Web de la CNUCED .

Où puis-je accéder aux meilleures pratiques et exemples nationaux ?

  • Série CCI sur les MNT : CCI mène des enquêtes au niveau des pays qui identifient les obstacles commerciaux et les goulots d’étranglement posés par les MNT, fournissant des informations sur les domaines d’action politique. Visiter le Site Internet de l’ITC .
  • Expériences nationales et régionales de rationalisation des MNT: La Banque mondiale a compilé les expériences des pays en développement en matière de réforme des processus liés aux MNT pour faire progresser les objectifs de facilitation des échanges. Visiter le Site Web de la Banque mondiale .
  • Alerte Obstacles Commerciaux dans la Région CEDEAO : Le L’ITC s’est associé à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour concevoir un site Web qui identifie les obstacles au commerce rencontrés par les entreprises de la région afin de faciliter le suivi et la suppression des procédures contraignantes. Visiter le Alerte aux obstacles commerciaux de la CEDEAO .
  • Rationalisation des MNT au sein de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE): L’Institut de recherche économique pour l’ANASE et l’Asie de l’Est a identifié des domaines dans lesquels les pays d’Asie de l’Est et du Pacifique peuvent encore progresser dans la suppression des MNT qui affectent le commerce intrarégional. Visitez le site Web de l’ERIA .